http://www.kloto.org/page-de-base/ecrire-un-article-sur-klotoorg

 

Conseil pour le Developpement du grand Kloto

Naissance du CODEK  (Conseil pour le Développement du Grand Kloto)

A l'initiative des chefs traditionnels des préfectures de KLOTO, DANYI et AGOU, de la sous préfecture de KPELE-AKATA et de la commune de KPALIME, s'est tenue le 01/12/2007 et le 09/02/2008 à  l'INFA de TOVE à  Kpalimé, une réunion regroupant outre lesdits chefs, des élus, des cadres et des ressortissants desdites collectivités territoriales connues sous la dénomination de GRAND KLOTO.

La réunion était placée sous la présidence du préfet de Kloto en présence préfet d'Agou, de Danyi, du sous préfet de Kpélé-Akata, du président de la délégation spéciale de la commune de Kpalimé  et de certains élus.

La réunion a été l'occasion pour les participants de réfléchir sur les voies et moyens d'amener les chefs, les cadres, les ressortissants et les résidents du GRAND KLOTO à  promouvoir le développement économique et social de cette région.

Les participants ont déclaré la volonté des populations du GRAND KLOTO de valoriser les biens mobiliers et immobiliers des associations et groupements crés danss les années de l'indépendance dans le but de promouvoir un développement commun.

Les participants ont conclu à  la nécessité de créer un mouvement associatif ouvert à  tous, dénommé CONSEIL POUR LE DEVELOPPEMENT DU GRAND KLOTO (CODEK)  qui sera un cadre de réflexion et d'action en vue de promouvoir un développement économique et social durable. De ce regroupement est née la section de kloto dénommée Conseil pour le développement de kloto (Codek).

Le CODEK s'est fixé un certain nombre d'objectifs prioritaires à  atteindre :  

  •  Promouvoir le développement économique social et culturel durable de tous les cantons, villages et collectivités situés sur le territoire géographique de Kloto;
  •  Instaurer une interaction entre les forces vives et acteurs de développement de cette localité ;
  •  Répertorier, conserver et enrichir le patrimoine commun hérité de nos  ancêtres êtres et aînés;
  •  Créer un climat de paix, de joie, de convivialité, de solidarité ainsi que d'entente et de confiance mutuelles entre les localités membres.
  •  Régler éventuellement les rivalités et mésententes pouvant naître entre elles ;
  •  Préserver jalousement les valeurs morales et culturelles de la localité.

Pour atteindre ces objectifs à moyen et à  long terme, la participation de tous s'avère nécessaire. Nous entendons par là tous les ressortissants de la région du grand kloto et tous ceux qui ne sont pas originaires mais qui ont vécu par le passé dans cette région et ont gardé de bons souvenirs et souhaitent apporter leur contribution.

Notons au passage que dans les années 1960-1980  à part Lomé la capitale, la ville de Kpalimé  était considérée comme la deuxième ville estudiantine du Togo pour avoir accueilli durant ces decennies des dizaines de milliers d'élèves, lycéens et étudiants dans ses nombreux établissements secondaires et supérieurs; le célèbre Lycée de Kpodzi, le Collège Protestant, le Collège Espoir, le Collège Technique, le centre d'enseignement supérieur de Tové, les Collèges d'enseignement général  pour ne citer que ceux là .

De nos jours, les choses ont beaucoup changé à  cause de nombreuses difficultés et nous devons agir maintenant.

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Pour écouter la dernière Assemblée générale  codek cliquer ici.